AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 if i was a lesbian, i would certainly fall in love with you. (cleo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Swann Rose

Swann Rose

Messages : 284
Date d'inscription : 06/02/2011
Crédits : @avatar (white rabbit), @ sign (lovelyish)
Pseudo : Laura.

HEADLINES
Localisation:
Statut: Marié contre son gré.
Notes:

MessageSujet: if i was a lesbian, i would certainly fall in love with you. (cleo)   Mar 7 Juin - 19:03

Swann, penché sur le bureau central, observait la maquette du Baltimore Sun. Depuis cet après-midi, il s'arrachait les cheveux sur la une. Jamais satisfait de son travail, il avait recommencé trois fois et ses collègues étaient bien assez plongés dans leur propre montagne de boulot pour qu'il leur demande leur avis. Finalement, il poussa un long soupir et s'arracha à la vaine contemplation de la maquette. Tâtant la poche de son jean pour vérifier qu'il y avait bien quelques pièces, il sortit de la pièce et il aurait pu parier qu'aucun de ses collègues n'avait remarqué sa sortie (déjà moins grandiloquente que les autres) tant tous étaient rivés à leurs écrans ... Swann secoua la tête une fois dans le couloir. Sortir lui faisait un bien fou, d'autant plus qu'il avait besoin d'un bon café et de se dégourdir les jambes. Presque détendu, il s'autorisa à penser à autre chose qu'à cette satanée une, et pénétra dans la salle de détente, heureusement vide. Swann alla immédiatement se servir un café et se laissa tomber sur un vieux fauteuil râpé. Là, il renversa la tête en arrière et ferma les yeux un instant, histoire d'être en pleine forme au moment de repartir à l'attaque. Et encore, s'il n'y avait que le boulot pour remplir sa vie. Mais non ! Il y avait Arthur, bien évidemment, et tout un tas d'autres tuiles, comme les factures à payer, les e-mails furax de sa grande soeur, le robinet qui fuyait, Albert et ses goûts de luxe, les appels de sa mère desespérée de voir son fils chéri toujours célibataire "à presque trente ans, mon ours au miel, tu te rends compte !" Oui, maman, merci, mais ton ours au miel se rend surtout compte qu'à presque trente ans, il n'a peut-être plus envie d'être le copain de Winnie L'Ourson ...

Plongé dans ses réflexions qui n'avaient plus rien à voir avec la une du Baltimore Sun, il fut tiré de sa torpeur par le bruit d'une porte qui s'ouvre, et ceux, plus reconnaissables, de pas qui claquent sur le sol. Swann releva la tête et croisa alors une chevelure blonde éclatante, puis deux magnifiques yeux clairs qu'il connaissait déjà. Reconnaissant alors Cleo Zabrowsky, la secrétaire qu'il avait rencontré sur le toit il y a de ça quelques jours, il se redressa et faillit renverser son café. Evitant de justesse le drame, il se leva et sourit - bien que ce soit un sourire un petit peu forcé - à la charmante employée. "Tiens ! Toi aussi, tu prends ta pause ... Comment est-ce que ça va ?" Pour comprendre l'attitude de Swann, d'habitude beaucoup plus jovial et familier, il fallait justement remonter à l'épisode du toit. A vrai dire, il s'en voulait un peu. Dans son comportement, dans ses sourires ou remarques, il y avait sûrement dû avoir quelque chose qui avait poussé Cleo à tenter une approche ... disons, un peu plus "romantique" que prévu. Swann n'avait pas eu d'autres choix que de la repousser gentiment. Mais peut-être y avait-il été finalement trop fort ? Il n'avait pas l'habitude de ce genre de situations (ben oui, se faire draguer par une fille n'était franchement pas son activité la plus courante). C'était tellement gênant, puis il se sentait désolé pour Cleo. Mais il ignorait s'il devait lui révéler la véritable raison de son refus. C'est pourquoi il se contenta de sourire prudemment, et de ne pas paraître trop figé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cleo Zabrowsky
Belle Marielle, nouille surdouée.
Cleo Zabrowsky

Messages : 846
Date d'inscription : 25/11/2010
Crédits : Dodixe
Pseudo : Mariko

HEADLINES
Localisation: Au café d'en bas.
Statut: Se voit déjà avec son (charmant) patron.
Notes:

MessageSujet: Re: if i was a lesbian, i would certainly fall in love with you. (cleo)   Sam 18 Juin - 14:38

    Cleo n'avait jamais été de ceux qui se tuent à la tâche. Elle était partenaire des pauses bien méritées, et ce d'une manière suffisamment régulière. Au Sun, ces moments de détente qu'elle s'accordait fréquemment ne semblaient poser de problème à personne, tant qu'elle parvenait à finir son travail quotidien. Aujourd'hui, elle avait passé sa journée à prendre des rendez-vous et remplir des papiers. Ces tâches ne la dérangeaient pas, tant qu'elle avait de quoi payer son loyer et du temps pour faire d'autres choses, ce rythme de vie lui convenait.
    Cleo se décida donc, voyant que sa montre indiquait déjà quinze heures, soit déjà deux heures après la pause déjeuner, à prendre sa pause. Assise derrière son bureau depuis tout ce temps déjà,le moment était venu d'aller faire un tour. Elle se leva. La chaise émit un grincement strident ; pour la discrétion, c'était à revoir. Aux regards qui s'étaient soudain tournés vers elle, elle adressa une mimique gênée, avant de se lancer à travers les couloirs. Une sonnerie qui ne lui était pas inconnue se fit entendre. C'était celle de son téléphone portable. Très probablement Sullivan, pensa-t-elle, à raison. "J'aimerais bien récupérer les clés que tu m'as empruntée depuis trois jours." Elle soupira et glissa son téléphone dans sa poche, ignorant totalement le message de son très cher colocataire.

    Et finalement, Cleo parvint devant la salle de repos, où trônait la machine à café, impériale. Elle glissa la tête par la porte, voyant qui se trouvait là. Forcément, il n'y avait que lui. Swann. Leur dernière rencontre avait été une catastrophe pour Cleo, qui s'était ridiculisée, au point qu'elle hésitait à le rejoindre à l'intérieur. C'était lors de la fête annuelle du journal. Tous deux étaient allés s'isoler sur le toit, admirer le paysage. L'alcool aidant, elle s'était sentie pousser des ailes et n'avait eu aucun scrupule à tenter de séduire - d'une manière assez risible, qui plus est - son collègue maquettiste. Bien sûr, elle avait honte d'avoir agi ainsi, mais l'appel du cappucino était trop fort, elle s'avança dans la pièce, espérant de toutes ses forces qu'il ne la remarquerait pas, plongé dans ses pensées. Elle avait espéré. Il n'en fit rien.

    "Tiens ! Toi aussi, tu prends ta pause ... Comment est-ce que ça va ?" Ses joues s'empourprèrent instantanément à ces quelques mots. Ce n'était pourtant pas grand chose, mais le ton sympathique de Swann sonnait compatissant à Cleo, et ne pouvait que la rappeler à cet épisode douloureux. Non pas parce qu'il l'avait repoussée, mais plutôt parce qu'en y repensant, elle avait été terriblement insensée d'agir ainsi. Même elle ne comprenait pas ce qui l'y avait poussée.
    Tentant un sourire qui finalement, se révéla être plus proche d'une grimace, elle répondit : "Oui, toi aussi à ce que je vois." Essayer de paraître naturelle était le meilleur moyen de ne pas l'être, se rappela-t-elle. "Ca va, oui.. Toi aussi ?"

    Elle se dirigea vers la machine, dans laquelle elle glissa une pièce et quelques instants plus tard, elle tenait à la main son café. Alors qu'elle tournait de nouveau les yeux vers Swann, elle se demandait comment agir. "Ecoute, pour l'autre soir..." Il lui paraissait sage d'aborder le sujet de but en blanc, pour éviter que tout au long de la conversation, tous les deux ne sachent comment ils devaient se comporter. "J'avais un peu bu.. Je fais pas ça, d'habitude. Je veux dire, en temps normal." Un léger sourire se dessina sur ses lèvres, comme pour le convaincre de la sincérité de ses propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acrossthelines.ohmyforum.net
Swann Rose

Swann Rose

Messages : 284
Date d'inscription : 06/02/2011
Crédits : @avatar (white rabbit), @ sign (lovelyish)
Pseudo : Laura.

HEADLINES
Localisation:
Statut: Marié contre son gré.
Notes:

MessageSujet: Re: if i was a lesbian, i would certainly fall in love with you. (cleo)   Dim 26 Juin - 12:46

Que faire dans ce genre de situations ? Swann se gratta la tête, l’ignorant totalement. Il n’allait tout de même pas s’enfuir comme un lâche et lui tourner le dos, alors qu’elle avait juste sûrement un peu bu et qu’elle l’avait gentiment dragué. Après tout, c’était presque mignon. Il la regarda aller prendre son café comme si de rien n’était, bien que la tension de la pièce ne soit pas redescendue d’un cran. Swann termina son café comme si cela allait lui donner la formule magique pour balayer des souvenirs gênants et s’apprêtait à se lancer quand la jeune femme le devança franchement. "Ecoute, pour l'autre soir..." « T’inquiète pas, c’est déjà oublié. lâcha-t-il presque automatiquement. Swann se tendit tout de même légèrement, à l’affût. Qu’allait-elle lui dire ? Un instant, il s’imagina qu’elle allait peut-être revenir à la charge. "J'avais un peu bu.. Je fais pas ça, d'habitude. Je veux dire, en temps normal." Soulagé, Swann lui rendit son sourire. Ouf, elle n’allait pas réitérer ses avances alors ... Puisqu’ils étaient en « temps normal ». Enfin, Swann l’espérait car dans le cas contraire, il ne saurait pas réagir autrement que de lui balancer qu’il était gay. Et il n’avait pas envie de mentir indéfiniment à la jeune femme si elle persistait. Pourtant, il tenta d’être subtil. Il ne voulait pas la blesser, mais il ne voulait pas qu’elle s’obstine non plus. « Mais, tu sais, même en temps normal ... Enfin, ça aurait été difficile pour moi ... De euh ... Te répondre. » Voilà, comme ça, il ne se mouillait pas trop. Elle pouvait penser qu’il avait déjà une copine, qu’il avait quelqu’un dans le viseur ou encore peut-être qu’il était mormon et abstinent jusqu’à nouvel ordre (même si cette option paraissait peu vraisemblable puisque Lennon l’avait qualifié de « meilleur amant de la rédaction » devant Cleo, bravo à sa colocataire pour cette remarque très spirituelle). « Enfin ... Bref. On n’en parle plus, d’accord ? » Il lui adressa un petit sourire contrit, espérant qu’il s’y était pris avec assez de pincettes pour ne pas froisser un aussi joli minois. Autant avec un mec l’affaire aurait été réglée en deux temps trois mouvements car Swann connaissait la psychologie de la plupart des mâles, mais avec une fille ... Il ne voulait pas passer pour un goujat sans manières, surtout auprès d’une collègue qui pourrait s’empresser de balancer des rumeurs sur lui – bon, Cleo n’était sûrement pas ce genre de fille aigrie qui vivait de pots de crème glacée, de gémissements devant des films à l’eau de rose et en parlant à son chat (ce que Swan faisait très souvent en fait ...), mais il ne tenait pas à devenir la victime de la colère enragée d’une jeune femme éconduite. Il n’y avait sans doute pas pire sort pour un homme ...

oh mon dieu c'est court désolée ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cleo Zabrowsky
Belle Marielle, nouille surdouée.
Cleo Zabrowsky

Messages : 846
Date d'inscription : 25/11/2010
Crédits : Dodixe
Pseudo : Mariko

HEADLINES
Localisation: Au café d'en bas.
Statut: Se voit déjà avec son (charmant) patron.
Notes:

MessageSujet: Re: if i was a lesbian, i would certainly fall in love with you. (cleo)   Jeu 30 Juin - 13:10

    En temps normal, la situation aurait amusé Cleo. En temps normal, elle n'aurait été qu'une observatrice de la scène, car jamais elle ne se trouvait dans ce genre de situations habituellement. Et pourtant, la voilà face à Swann, essayant de s'excuser de ses actes. Cleo savait bien que ses paroles n'avaient été dictées que par l'alcool qui parcourait ses veines, mais elle avait l'impression que son interlocuteur, lui, n'était pas tout à fait convaincu par ce piètre alibi. "Mais, tu sais, même en temps normal ... Enfin, ça aurait été difficile pour moi ... De euh ... Te répondre."
    Il semblait insister, comme s'il avait envie que Cleo l'interroge encore un peu plus. Peut-être prenait-il les devants de potentielles autres avances, se dit-elle. Après les derniers mots de la jeune femme, cela paraissait étrange. Peut-être aussi voulait-il, aussi étonnant que cela puisse paraître, qu'elle cherche à savoir pourquoi il disait cela. Un regard surpris traversa les yeux de Cleo, qui balaya ces pensées en avalant une nouvelle gorgée de ce café trop chaud qui manqua de lui brûler la gorge. Swann sembla avoir remarqué la décontenance de sa jeune collègue, puisqu'il prononça les mots qu'elle attendait. "Enfin ... Bref. On n’en parle plus, d’accord ?" Elle ne pouvait être plus d'accord avec lui, et acquiesca avec presque trop de vigueur pour paraître sincère. Savoir qu'aucun d'eux n'était réellement à l'aise avec ce qu'il s'était passé la rassurait, d'autant que Swann était plutôt bel homme. Ca peut paraître étrange, mais se rendre ridicule devant lui la gênait dès lors encore un peu plus, pour la bonne raison qu'il restait - à ses yeux - un homme envisageable. Cleo fonctionnait ainsi : parmi les porteurs du chromosome XY, il y avait ceux qui étaient dans la colonne "envisageable" du tableau et les autres. Swann avait toujours été dans la première colonne, même s'il s'en défendait.
    Les joues de Cleo, qui s'étaient empourprées auparavant, avaient finalement repris une teinte plus proche de celle qui était leur couleur naturelle.

    "Je suis d'accord pour ne plus en parler mais d'abord, dis-moi juste une chose." Sa curiosité avait repris le dessus, évidemment. Il aurait dû se douter que ses paroles allaient avoir des conséquences, notamment celle d'éveiller les interrogations de Cleo. Et même si tout en elle lui criait de se méfier, qu'il n'était pas commun de poser les questions avec tant de franchise. Cleo n'avait jamais été de celles a faire preuve de tact, si elle a une question, rien ne personne ne pourra lui faire admettre que la poser pourrait s'avérer assez mal placé.
    "Pourquoi est-ce que tu n'aurais pas pu me répondre ?" Un léger sourire se dessina sur ses lèvres, même si elle savait que poser ce genre de requêtes n'était jamais une bonne chose. Reprenant tout son sérieux, elle ajouta :"Quelle que soit la réponse, j'en parlerais à personne. Promis !" Ses yeux grands ouverts semblaient implorer Swann de lui confier ce qu'il prétendait ne vouloir avouer. S'il désirait réellement le cacher, il n'aurait certainement rien dit qui pouvait éveiller les soupçons. Mais il l'avait fait. Cleo avait déjà eu le temps d'élaborer plusieurs thèses, mais toutes lui semblaient peu probables, et était donc des plus intriguées quant à la justification que lui apporterait le jeune homme. S'il le faisait, évidemment.


(Mais non c'est bien! J'ai fait court aussi, du coup...
Oh et j'ai changé de couleur pour écrire, j'aimais plus l'autre, voilà voilà )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acrossthelines.ohmyforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: if i was a lesbian, i would certainly fall in love with you. (cleo)   

Revenir en haut Aller en bas
 

if i was a lesbian, i would certainly fall in love with you. (cleo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Across the lines :: The Baltimore Sun :: Espace détente-
Sauter vers: